WEBREVIEW

Abondance relative de l’azote dans quatre nébuleuses galactiques Impact sur les énergies renouvelables à partir de l’étoile Soleil (NGC 2818, He 2-130, NGC 2346, NGC 3132)

La détermination de l’abondance en éléments plus lourds que l’hydrogène que l’on trouve
à l’intérieur d’une nébuleuse planétaire (N.P) est essentielle à une meilleure compréhension des
processus lui ayant donné naissance. En effet, ces éléments comme l’azote (N), l’oxygène (O), le
carbone (C) ont été injectés dans l’enveloppe d’hydrogène de l’étoile progéniteur telle que le soleil
lorsque cette dernière se trouvait sur la branche asymptotique des géantes (phase AGB), juste avant
l’éjection de la nébuleuse. Cette étude permet de relier l’abondance de certains éléments comme
l’azote produite par nucléosynthèse, la masse du progéniteur et la morphologie de la nébuleuse
planétaire (Peimbert, 1998 ; Peimbert et Torrès-Peimbert, 2003). Nous présenterons quelques
aspects de cette étude avec NGC 2818, He 2-130, NGC 2346, NGC 3132. L’intérêt d’une telle étude
revêt un impact certain dans la vie biologique pour les satellites de ces étoiles. Cette contribution à
l’étude des nébuleuses a des conséquences appréciables dans le domaine des énergies renouvelables.


Document joint


 
| info visites 3360505

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 10  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License