WEBREVIEW

Etude expérimentale d’une couche limite perturbée en amont d’une plaque

On se propose d’étudier et de caractériser expérimentalement l’effet d’une perturbation
sur le profil de la couche limite se développant le long d’une plaque mince. Cette perturbation a été
provoquée par la présence d’un papier de verre placé sur le bord d’attaque sur le bord d’attaque
d’une plaque mince. L’étude a porté sur deux valeurs différentes de rugosité. Les mesures
expérimentales ont été réalisées à l’aide de la vélocimétrie par fil chaud. Les résultats obtenus
montrent que la transition de l’écoulement s’effectue pour une rugosité mm 6 . 0 = ε , à partir d’une
vitesse débitante s / m 9 . 4 U = ∞ .


Document joint


 
| info visites 3362343

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 10  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License