WEBREVIEW

Etude du phénomène de dégradation des eaux souterraines du groupement urbain de Tlemcen

L’altération de l’environnement naturel, notamment le milieu aquifère est devenue
progressivement une préoccupation mondiale. En Algérie, la principale source de satisfaction de la
demande en eau est l’eau souterraine, du fait de son exploitation relativement facile. La croissance
démographique et la modernisation de l’agriculture entraînent un grand problème de détérioration
de la qualité de cette source souterraine, déjà en quantité limitée. Actuellement, les cours d’eau de
région étudiée reçoivent en permanence les rejets urbains et industriels chargés d’éléments
chimiques et organiques, souvent toxiques. Ces substances polluantes peuvent affecter de façon
dangereuse la santé publique, si elle continue à être déversées dans la nature sans traitement
préalable. Le mécanisme de pollution des eaux souterraines est un processus évolutif dans l’espace
et dans le temps, difficilement maîtrisable. Les systèmes d’information géographique permettent
d’effectuer une analyse spatiale dans le but d’avoir des cartes de synthèse et de voir clairement la
dégradation de la qualité des eaux souterraines du Groupement Urbain de Tlemcen.


Document joint


 
| info visites 3362408

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 10  Suivre la vie du site Numéro 02   ?

Creative Commons License