WEBREVIEW

OPTIMISATION DU RESEAU PLUVIOMETRIQUE HODNEEN PAR LA METHODE DES ALGORITHMES GENETIQUES SPATIALISES

Le problème traité est la diminution du nombre de stations d’observations pluviométriques d’un réseau installé dans le bassin du Hodna (Algérie), en choisissant les stations qui rendent le réseau le plus représentatif géographiquement, et cela pour alléger les coûts de fonctionnement et d’entretien du réseau. La formulation du problème ainsi
énoncé a donné lieu à la recherche d’un partitionnement optimal d’un ensemble de N individus en k classe. Ce problème combinatoire demande l’application des algorithmes approchés pour le résoudre. Pour ce faire, une méthode de
résolution a été élaborée et qui consiste en un algorithme génétique spatial (SGA). Pour finaliser, un logiciel interactif a été établi à l’aide de
l’environnement de développement MATLAB. Le résultat de cette méthode est la déduction de cinq stations matérialisant la zone et représentant, en fait, une
série de 37 stations pluviométriques implantées actuellement dans le bassin.


Document joint


 
| info visites 3366766

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science de la terre, eau et environnement  Suivre la vie du site LARHYSS Journal  Suivre la vie du site Numéro 06   ?

Creative Commons License