WEBREVIEW

Utilisation digestive de regimes a base de rebuts De dattes chez le dromadaire et le mouton

L’étude de la digestibilité « INVIVO » de régimes à base de paille d’orge et de rebuts de dattes révèle des valeurs qui
démontrent que, comparativement au mouton, le dromadaire n’est pas adapté à l’utilisation d’aliment riches en sucres simples
facilement fermentescibles. Nos résultats font apparaître que pour les ovins, la digestibilité de la matière sèche, matière
organique et matière azotée totale des régimes augmente proportionnellement à l’élévation du taux de rebut de datte dans la
ration, tandis qu’elle reste inchangée pour la cellulose brute, contrairement au camelin où la digestibilité de la matière sèche,
matière organique, matière azotée totale et cellulose brute n’est pas affectée proportionnellement à l’élévation du taux des
rebuts de dattes dans la ration du fait, qu’excepté le taux de 25%, les taux de 50 et 75% de rebuts de dattes n’améliorent pas
significativement l’utilisation digestive de la ration totale.


Document joint


Auteur(s)

Belbey A.

 
| info visites 3363437

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Courrier du Savoir  Suivre la vie du site Numéro 03   ?

Creative Commons License