WEBREVIEW

Application de la télédétection pour étudier l’effet des aérosols atmosphériques sur le rayonnement solaire global

Dans le but d’étudier les fluctuations du rayonnement solaire en fonction des paramètres
atmosphériques, nous avons présenté une approche opérationnelle et alternative basée sur des
données réduites ISCCP-B2 prise en ciel clair par le canal visible VISSR du satellite METEOSAT7
en combinaison avec des calculs de transfert radiatif pour étudier l’influence de l’épaisseur optique
des aérosols sur le rayonnement global au niveau du sol. D’abord, nous avons appliqué le modèle
analytique au sol de Perrin de Brichambaut pour étudier l’effet des aérosols sur le rayonnement
direct, diffus et global. Ensuite, nous avons comparé les deux séries du rayonnement global calculées
par télédétection avec l’épaisseur optique des aérosols τae variable et constant ( τae = 0.08 ).
Enfin, les résultats obtenus ont été comparés aux données solaires enregistrées au sol dans la station
de Tamanrasset au cours de l’année 1999. On trouve que les valeurs de radiances issues de la
modélisation sont proches de celles mesurées au sol. En effet, les écarts observés entre les deux types
de radiance, ne dépassent pas 4 %.


Document joint


 
| info visites 3364378

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 11  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License