WEBREVIEW

Etude du cycle biologique de Schistocerca Gregaria(Forskål, 1775) Sur Chou (Brassica Oleracea) En Laboratoire



L’étude du cycle biologique de S. gregaria sur chou a montré que les individus de cette espèce achèvent leur développement
larvaire après avoir effectué cinq mues, au bout de 43,58 + 4,41jours. En outre, les larves de cinquième stade ont présenté une
durée larvaire la plus longue du cycle. La croissance pondérale et la croissance linéaire sont progressives tout au long du cycle.
Cependant, la prise de poids et l’accroissement en longueur du corps de l’insecte sont beaucoup plus importants pour les trois
derniers stades. Les L5 ont enregistré un poids moyen de 0,91+0,11g et une taille moyenne de 42,57+2,67mm. Au cours du
développement larvaire sur Brassica oleracea, 27,5% de mortalité globale a été enregistrée chez les larves du Criquet pèlerin.
Le taux de mortalité le plus élevé est obtenu au premier stade larvaire (15%). La consommation quant à elle, augmente d’une
manière significative d’un stade à un autre, mais diminue juste avant la mue. Les larves de ce locuste pour accomplir leur
cycle, ont consommé au total 699,03 cm2 de chou. Le chou présente de bonnes performances du point de vue conversion en
matière corporelle.




Document joint


 
| info visites 3364173

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Courrier du Savoir  Suivre la vie du site Numéro 05   ?

Creative Commons License