WEBREVIEW

Méthode Automatique Pour L’amélioration Du Temps D’acquisition Des Images Médicales IRM (Imagerie Par Résonance Magnétique)

Nous présentons dans cet article, l’amélioration du temps d’acquisition des images médicales IRM où la technique d’IRM
n’utilisait ni les rayons X, ni les ultrasons, mais faisait plutôt appel aux champs magnétiques en exploitant des propriétés
physiques de la matière au niveau sub-atomique, en particulier de l’eau qui constitue environ les trois quarts de la masse du
corps humain. L’IRM, en plus, permet aussi d’obtenir non seulement des coupes axiales du cerveau comme le CT scan, mais
aussi des coupes sagittales et coronales.
Le temps d’acquisition est fonction du rapport signal sur bruit S/B qui est lui-même dépendant du temps d’écho TE et du temps
de répétition TR : S/B= f(TE,TR). La contribution du TR est prépondérante par qualité de l’image RMN. Il s’agit de trouver au
compromis entre une bonne résolution, une qualité de l’image satisfaisante et un temps d’acquisition le plus court possible.
Notre but est de trouver une solution a ce problème en améliorant la segmentation de l’image, la détection d’anomalies
naissantes en agissant sur TR (en réduisant les répétitions grâce à une bonne classification de l’image par une méthode
statistique (classification automatique non supervisée par nuées dynamiques) ; Ceci dans le but d’utiliser le diagnostique assisté par ordinateurs de lésions dégénératives du cerveau au stade primaire.


Document joint


 
| info visites 3366082

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Courrier du Savoir  Suivre la vie du site Numéro 06   ?

Creative Commons License