WEBREVIEW

Conséquences de I’Altération des Gneiss Arkosiques sur la Topographie Locale, (Massif de I’Edough Annaba, N.E Algérien)

La zone d’étude, située sur le flanc NE du massif de l’Edough (région de Annaba), se caractérise par un climat de type méditerranéen. Le massif est un des plus arrosé d’Algérie (entre 750 et 1200 mm/an). L’étude s’est portée le long d’un profil sur des gneiss arkosiques à flanc de coteau localisé entre la côte 550m et 450m. Ces roches montrent une composition minéralogique très homogène. Les minéraux dominants sont le quartz, les feldspaths et les micas. La fraction argileuse, plus abondante a la base du banc, est représentée par l’illite el la montmorillonite. A I’ opposé de la minéralogie, la chimie de ces gneiss est très hétérogène. Les analyses chimiques du matériel prélevé du sommet vers la base du banc révèlent une évolution progressive dans la composition chimique en terme de gains et de pertes en Ca, Na, K, Fe, et Mg. Les valeurs de CIA (Chemical Index of Alteration) suggèrent que les gneiss arkosiques ont subi une importante altération chimique. La présence de phases argileuses dans la roche a eu pour effet de modifier la topographie locale en formant des ondulations dont la fréquence est croissante vers le bas du banc gneissique plus riche en minéraux argileux.


 
| info visites 3372956

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Géographie  Suivre la vie du site Bulletin des Sciences Géographiques  Suivre la vie du site Numéro 21   ?

Creative Commons License