WEBREVIEW

La Diffraction Des Rayons X : Une Méthode Intéressante Pour La Caractérisation De Composes Du Ciment Anhydre, Argile Naturelle, Et Des Mélanges Ciment Anhydre /Argile Naturelle.

e ciment anhydre est essentiellement composé d’une roche artificielle, dite clinker, constitué au moins de quatre phases (silicates et aluminates de calcium).Chacune de ces phases présente un polymorphisme en fonction de la température et des impuretés. L’argile naturelle est composée principalement de silicates en feuillets (phyllosilicates) d’Al, plus ou moins hydratés.Huit échantillons ont été analysés : Le ciment CPJ-CEM II/A de deux sites différents (noté B) et pour d’autres études ultérieures , nous avons procédé aux mélanges d’argile et du ciment donnant les combinaisons suivantes : (C1+A),(C1+B),(C2+A) Et (C2+B). La technique utilisée est la diffraction des rayons X , l’identification de leurs différentes phases est donnée par la position d’un certain nombre de pics caractéristiques qui permettent de calculer la distance entre les plans de diffraction .Ainsi ,l’interprétation des spectres DRX obtenus met en évidence l’appartenance des 2 argiles à la famille des montmorillonites, et la présence de toutes les phases du clinker dans le cas des ciments. Pour les autre combinaisons des matériaux , on constate la grande complexité de la composition et de la structure des minéraux.


Document joint


 
| info visites 3367701

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site COST  Suivre la vie du site Numéro 04   ?

Creative Commons License