WEBREVIEW

Détermination des courbes caractéristiques de séchage de trois espèces de bois

Le séchage est un processus incontournable de la transformation du bois en
produits finis, qui se doit d’être optimisé en fonction des critères qualité, temps et coût.
Ce processus a pour objectif de diminuer le plus rapidement possible l’humidité du bois
tout en limitant au minimum les pertes éventuelles de qualité (gerces, tensions internes.).
Ainsi la connaissance du comportement des structures en bois dans différentes conditions
d’environnement est parmi les conditions essentielles pour l’exploitation de ce matériau.
Pour valoriser le matériau bois, notre étude consiste à déterminer la courbe
caractéristique de séchage et la capacité évaporatoire de trois espèces de bois à savoir :
deux résineux tempérés (le sapin rouge et le sapin blanc) et un feuillus tempéré (bois de
hêtre). Pour étudier le processus de séchage des pièces en bois, nous avons utilisé un
dispositif expérimental qui est constitué d’une cellule de séchage par déshumidification.
Les vitesses de séchage des trois espèces de bois étudiées ont été déterminées, grâce à la
méthode de dérivation de la courbe de perte de masse en fonction du temps. Quand aux
courbes caractéristiques de séchage, elles ont été déterminées avec une approximation à
l’aide d’un polynôme de degré 3. Les résultats obtenus notent une faible dispersion de la
majorité des courbes caractéristiques calculées autour de la courbe moyenne, et montrent
que la capacité évaporatoire dépend linéairement du flux massique, ce qui indique qu’une
partie essentielle de séchage est contrôlée par des limitations extragranulaires.


Document joint


Auteur(s)

Draoui A.

Khouya A.

 
| info visites 3367836

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site volume 12  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License