WEBREVIEW

La Fracture Numérique : Incidences Sur La Bancarisation Des Pme/Pmi Algériennes

S’agissant des PME, la fracture
numérique est souvent appréhendée en
termes de mise à niveau concernant les
principales fonctions de l’entreprise,
pour plus d’efficience et en ultime
objectif, pour une compétitivité accrue.
Il s’agit pour elles de réduire
cette fracture numérique en développant
le e-commerce (fonction commerciale),
d’intégrer la robotique et la production
assistée par ordinateur PAO (fonction
production) afin de réaliser des gains de
productivité etc... Cela passe
évidemment par une modernisation tout
azimut de leurs systèmes d’information.
Dans le cas qui nous concerne,
c’est à une plus grande bancarisation
des PME, au sens d’une densification
des relations banques-entreprises, que la
réduction de la fracture numérique
devrait aboutir.
A cet égard, l’exclusion
financière d’un nombre élevé de PME
algériennes et leur recours massif au
paiement cash, au détriment des autres
systèmes de paiement, signes manifestes
de leur sous-bancarisation, devraient
connaître un net recul si elles venaient à
se reconvertir aux nouvelles
technologies d’information et de
communication (NTIC), bien
évidemment, en phase avec la
modernisation des banques.


Document joint


Auteur(s)

Ghoufi Abdelhamid

 
| info visites 3360387

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sciences sociales et humaines  Suivre la vie du site مجلة العلوم الإنسانية  Suivre la vie du site Numéro 12   ?

Creative Commons License