WEBREVIEW

Débruitage des séries temporelles de coordonnées de stations de géodésie spatiale : application aux stations DORIS

Le présent article a pour objectif de présenter une méthodologie de débruitage des séries temporelles de coordonnées de stations de géodésie spatiale. La technique de débruitage adoptée est basée sur le seuillage des coefficients d’ondelettes obtenus à partir d’une décomposition discrète décimée du signal en utilisant deux méthodes : la méthode du seuil universel (cas d’un bruit blanc) et la méthode de seuillage dépendant du niveau (cas d’un bruit coloré). La méthodologie développée repose sur l’étude de la stationnarité des séries en traçant leur fonction d’autocorrélation, la détermination du type de bruit des séries par la variance d’Allan et le débruitage des séries par la transformée en ondelettes. Les tests effectués ont porté sur l’analyse de séries hebdomadaires de jeux de cordonnées résiduelles de deux stations DORIS issues du centre d’analyse IGN/JPL et exprimées dans le repère géodésique local après enlèvement du modèle ITRF2000 de positions et vitesses.
Les résultats obtenus ont montré que la plupart des séries sont affectées par un bruit blanc et que la méthode optimale de débruitage basée sur le critère de minimisation de 1’écart type est celle du seuillage
doux.


Document joint


 
| info visites 3367692

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Géographie  Suivre la vie du site Bulletin des Sciences Géographiques  Suivre la vie du site Numéro 20   ?

Creative Commons License