WEBREVIEW

L’IRRIGATION ET LE RISQUE DE POLLUTION SALINE. EXEMPLE DES EAUX SOUTERRAINES DE L’AQUIFERE MIOCENE DE LA PLAINE D’EL MA EL ABIOD.

Dans le sous bassin versant d’El Ma El Abiod (Est algérien), les activités
anthropiques déployées dans la plaine ont d’importantes répercussions sur les
équilibres hydrauliques, hydrochimiques et biologiques qui conditionnent
l’avenir socio-économique de la région. La pollution dans le secteur d’étude est
provoquée par les rejets thermiques, chimiques et organiques par voie humide
ou atmosphérique. Les rejets contenus dans l’eau peuvent perturber le
développement physique des plantes par l’absorption de l’eau qui agit sur le
processus osmotique, ou chimiquement par des réactions métaboliques telles
que celles causées par les constituants toxiques.
Une analyse hydrochimique a été réalisée dans 110 puits et forages répartis sur
l’ensemble de la plaine d’El Ma El Abiod. Ces analyses ont concerné les
concentrations en éléments majeurs dans les eaux de l’aquifère des sables
miocènes ; la période d’échantillonnage a été répartie sur quatre ans (2000-
2004). L’interprétation de ces analyses permettra d’établir les cartes d’aptitude
des eaux à l’irrigation de la région.


Document joint


 
| info visites 3363437

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science de la terre, eau et environnement  Suivre la vie du site LARHYSS Journal  Suivre la vie du site Numéro 08   ?

Creative Commons License