WEBREVIEW

Etude de la situation sanitaire mammaire à partir des taux cellulaires de troupeau et estimation des pertes laitières engendrées chez des ateliers bovins hors sol en Tunisie.

L’objectif de ce travail consiste à évaluer la situation sanitaire des mamelles des vaches, à partir de la caractérisation cellulaire du lait de
troupeau et à estimer les pertes quantitatives en lait liées aux taux cellulaires élevés.
L’étude est réalisée sur 30 petits troupeaux bovins laitiers dans la région de Mahdia (Tunisie). Le taux cellulaire de troupeau (TCT) a été
effectué mensuellement sur 3 prélèvements périodiques pour chaque troupeau sur le lait de mélange et il a été complété par un suivi
hygiénique et technique des chantiers de traite.
Il ressort de cette étude que 87% des élevages ont un TCT moyen >200 000 cell./ml et que le taux cellulaire moyen est de 353 000 cell./ml.
Une telle situation mérite une intervention efficace pour maîtriser les facteurs de risque. Les pertes quantitatives estimées à partir des TCT,
sont relativement élevées : Environ 23% des élevages considérés présentent des pertes en lait supérieures à 5% de la production totale du
troupeau en appliquant le modèle SNGTV. Le modèle adapté au contexte tunisien a permis de réduire le taux des élevages ayant les mêmes
pertes à 15%. Les pertes laitières moyennes estimées à partir du modèle SNGTV sont de 3,5% de la production de lait correspondant à une
baisse annuelle de 1721 kg lait/troupeau. Le diagnostic hygiénique et technique des chantiers de traite a montré des anomalies concernant la
technique de traite et la conduite de la traite.


Document joint


 
| info visites 3362382

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 04   ?

Creative Commons License