WEBREVIEW

Etude théorique et expérimentale des performances d’un capteur solaire plan à air muni d’une nouvelle forme de rugosité artificielle

Ce travail consiste à l’étude expérimentale et théorique d’un capteur solaire
plan à air. Ce capteur a était conçu et réalisé au sein du laboratoire de génie mécanique
à l’université de Biskra. La nécessité d’améliorer les performances thermiques du capteur
solaire à air, pour des besoins spécifiques, nous a encouragé à effectuer cette étude. Pour
cela, nous proposons un modèle de rugosités artificielles placées dans la veine d’air
mobile pour créer un écoulement de plus en plus turbulent entre l’absorbeur et la plaque
inférieure. Le fluide passe entre les rugosités artificielles dans la même rangée, ce qui
permet une bonne distribution du fluide et réduit ainsi les zones mortes. Nous présentons
également les résultats issus de l’analyse théorique, du capteur avec chicanes. Les
résultats sont comparés à ceux obtenus avec un capteur solaire à air sans chicanes.


Document joint


Auteur(s)

Aouès K.

Articles de cet auteur

Labed A.

Articles de cet auteur

Moummi A.

Articles de cet auteur

Moummi N.

Articles de cet auteur

Zellouf M. 

Articles de cet auteur

Mots-clés

 
| info visites 3374646

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site volume 12  Suivre la vie du site Numéro 04   ?

Creative Commons License