WEBREVIEW

Contribution à la réduction de la réflectivité par texturisation acide du silicium multi cristallin et dépôt d’une couche d’oxyde d’étain non dopé

Le défi principal dans la réalisation des cellules solaires est l’augmentation du rendement
de conversion sans surcoût additionnel dans le procédé de fabrication. Notre travail porte sur
l’augmentation du rendement en améliorant le courant de court-circuit. Cela s’obtient en diminuant
la réflectivité. Nous avons pris un substrat de silicium multi cristallin qui avait une réflectivité
initiale de 35 %. Ensuite, on l’a texturé en utilisant une mixture acide à base de HF/HNO3/H2O pour
atteindre une réflectivité moyenne pondérée au spectre AM1.5 de 9 %. Enfin, après adjonction de
l’oxyde d’étain non dopé comme couche anti-reflet, nous avons pu atteindre une réflectivité moyenne
de 3 % dans la plage de longueur d’onde de 600 à 1000 nm.


Document joint


 
| info visites 3364200

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 11  Suivre la vie du site Numéro 02   ?

Creative Commons License