WEBREVIEW

Impact de l’inertie thermique sur le confort hygrothermique et la consommation énergétique du bâtiment

L’inertie thermique des bâtiments, sujet de notre propos, est derrière
l’intelligente relation qui repose sur la bonne compréhension des échanges thermiques
entre le dedans et le dehors. Elle participe au bon rendement, à la bonne utilisation et au
confort de la machine thermique (bâtiment). Une investigation a été menée sur une
maison de l’époque coloniale à Guelma afin d’estimer le rôle de l’inertie sur le confort
hygrothermique. En comparaison, une villa contemporaine a été choisie pour évaluer
l’impact de l’inertie thermique sur la consommation énergétique des bâtiments. Les
résultats montrent que l’utilisation d’un matériau local adapté au climat de la région est
à l’origine de la réalisation du confort hygrothermique et la consommation réduite de
l’énergie. La validation des résultats de l’investigation par le logiciel TRNSYS.V14
réaffirme le rôle prépondérant de l’inertie thermique dans le maintien de l’équilibre
hygrothermique intérieur. Bien que l’inertie des matériaux, selon les résultats, doit être
associée aux moyens de chauffage (d’appoint) et de refroidissement naturelle (ventilation
nocturne) dans les situations les plus défavorables.


Document joint


 
| info visites 3367311

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 11  Suivre la vie du site Numéro 03   ?

Creative Commons License