WEBREVIEW

Conception et validation d’un programme sous Excel pour l’estimation du rayonnement solaire incident en Algérie. Cas d’un ciel totalement clair

Le rayonnement solaire au niveau du sol est formé principalement du
rayonnement direct et du rayonnement diffus. Le rayonnement direct parvenant
directement de l’angle solide délimité par le disque solaire. Tandis que le rayonnement
solaire diffus parvient de toute la voûte céleste et n’a pas d’orientation privilégiée. A
cause des effets de l’atmosphère, le rayonnement solaire au niveau du sol possède un
caractère aléatoire. L’ensemble forme le rayonnement global. Le but de cet article est la
simulation des différents flux du rayonnement solaire. Pour ce faire, nous avons adopté et
choisi deux approches théoriques qui sont valables pour un ciel totalement clair. Pour
l’estimation des irradiations incidentes sur un plan horizontal, nous avons utilisé le
modèle de Capderou. De ce fait, nous allons ensuite exploité ces valeurs afin d’estimer le
mieux possible le rayonnement solaire incident sur un plan incliné, mais en utilisant dans
ce cas le modèle de Liu & Jordan. Dans ce contexte, un programme de calcul des
rayonnements sous Excel pour les 48 wilayas d’Algérie a été conçu et développé. La
comparaison entre les valeurs des rayonnements incidents sur les différents plans du
capteur prévu par la simulation de deux approches et les mesures effectuées, montre que
la simulation est une bonne approximation de la réalité, malgré quelques perturbations
climatiques (nuages).


Document joint


 
| info visites 3366112

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 11  Suivre la vie du site Numéro 03   ?

Creative Commons License