WEBREVIEW

Modélisation et simulation numérique du séchage des bois d’Ayous et d’Ebène. Validation expérimentale

Dans cet article, nous développons un modèle de séchage du bois en nous
inspirant de la littérature. Des hypothèses sont ensuite retenues afin de simuler le
comportement des bois d’Ayous (Triplochiton scleroxylon) et d’Ebène (Diospyros
crassiflora hiern). Les coefficients thermo physiques des bois sont tirés de la littérature.
Les résultats de la simulation numérique montrent que le modèle peut être utilisé pour
améliorer le fonctionnement des séchoirs convectifs. On constate néanmoins un léger
écart entre les points expérimentaux et les résultats de la simulation numérique. Cet écart
serait la conséquence des hypothèses simplificatrices adoptées, de la prise en compte
dans le programme de certains coefficients thermo physiques obtenus sur des bois, autres
que ceux d’étude et des erreurs enregistrées durant l’expérience ayant permis d’obtenir
les cinétiques expérimentales. Le bois d’Ayous sèche plus vite que le bois d’ébène. En
suivant la table de séchage du bois d’Ayous, la durée de l’opération de séchage est
réduite d’environ 20 h de celle nécessaire pour mener le séchage avec une température de
l’air de 40 °C. On n’observe pas de modification de la durée de séchage du bois d’Ebène,
l’épaisseur des planches étant de 12 mm et la teneur en eau initiale évaluée à 35 %.


Document joint


 
| info visites 3366104

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 13  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License