WEBREVIEW

Matériau isolant thermique à base de déchets ménagers et oléicoles

Cet article s’inscrit dans la notion d’économie d’énergie dans le bâtiment à
travers l’utilisation d’éléments isolants thermiques à base de la valorisation de déchets
issus de l’industrie de transformation de l’olive, ainsi que de papier-carton (cellulose). En
effet, l’Algérie se caractérise par une importante activité oléicole, malheureusement
génératrice de déchets, sous forme de grignon et de margine, souvent non recyclés. Nous
souhaitons montrer, à travers le présent article, que le secteur du bâtiment ‘dit secteur le
plus polluant’ peut devenir aujourd’hui le poumon écologique en terme de valorisation de
déchets et de performances thermiques. L’objectif est la création et la caractérisation d’un
matériau isolant à base de grignon et de papier (cellulose) de différentes compositions
volumiques cellulose/grignon : ¼, 2/4 et ¾. Les caractéristiques étudiées sont le
coefficient de conductibilité thermique λ et la résistance thermique R.


Document joint


 
| info visites 3367555

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 13  Suivre la vie du site Numéro 02   ?

Creative Commons License