WEBREVIEW

Etude expérimentale et modélisation du séchage de boues générées par l’épuration des eaux usées

Dans ce travail, des résultats expérimentaux relatifs au séchage de boues générées dans deux stations d’épuration d’eaux usées sont présentés. Les expériences ont été effectuées dans un sécheur convectif reproduisant le fonctionnement d’un sécheur à bandes. Pour chaque essai, 1 kg de produit humide est extrudé en cylindres de 12 mm de diamètre sur une grille perforée au travers de laquelle l’air chaud circule. Le produit est séché jusqu’à élimination de la totalité de l’humidité initialement présente. Les résultats obtenus montrent que le procédé est affecté par plusieurs paramètres, tout particulièrement les conditions externes, c’est-à-dire les propriétés de l’air de séchage, comme la température, mais aussi par des conditions internes, c’est-à-dire la nature des boues. Les résultats expérimentaux ont été modélisés. Pour le 1er type de boues, le modèle de Page a présenté les meilleurs résultats avec un coefficient de corrélation égal à 0.9996 et une erreur standard égale à 0.0081. Cependant, pour le 2ème type de boues, le modèle polynomial de 4ème degré donne des résultats comparables au modèle de Page, avec des coefficients de corrélation qui changent avec la température de l’air, mais qui avoisinent l’unité et avec des erreurs standard allant de 0.0037 et 0.081.


Document joint


 
| info visites 3366781

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 14  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License