WEBREVIEW

L’activité antagoniste des bactéries lactiques (Streptococcus thermophilus, Bifidobacterium bifidum et Lactobacillus bulgaricus) vis-à vis de la souche Helicobacter pylori responsable des maladies gastroduodénales

Les bactéries lactiques sont utilisées dans la fermentation et la bio conservation des aliments grâce à la production des acides organiques et
d’autres substances antibactériennes telles que les bactériocines en inhibant certaines souches pathogènes.
Dans le but de mettre en évidence l’effet inhibiteur de ces bactéries, nous avons étudié le pouvoir antagoniste des deux ferments du yaourt
(Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus) et Bifidobacterium bifidum vis-à-vis d’Helicobacter pylori par la méthode de
diffusion par des disques. Leurs interactions à conduit à l’apparition de zones d’inhibition importantes. Bifidobacterium bifidum a conduit
au plus grand halo dont le diamètre est de 08 mm par apport à Lactobacillus bulgaricus (05mm) et à Streptococcus thermophilus (03 mm).
Des tests supplémentaires ont été nécessaires pour connaître la nature exacte des agents inhibiteurs.
Les résultats obtenus ont montré que les peptides antibactériens (bactériocines) présentent un spectre d’activité étroit envers l’espèce
pathogène par rapport à celui provoqué par l’acidité.


Document joint


 
| info visites 3372956

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 06   ?

Creative Commons License