WEBREVIEW

Activité biologique d’un biopesticide le Green muscle sur le tégument du criquet pèlerin Schistocerca gregaria (Forskål, 1775) (Orthoptera,Acrididae).

Des larves de 5ème stade (L5) de criquet pèlerin Schistocerca gregraria mâles et femelles ont été traitées par contact à la DL50= 31,74x106
spores/ml par un biopesticide le green muscle à base du champignon entomopathogène Metarhizium anisopliae var acridum. A différents
temps après traitement (1, 3, 6 et 9 jours), nous avons déterminé le poids sec de la cuticule sternale abdominale, sa teneur en protéines et
en chitine et des coupes histologiques ont été effectuées chez les individus témoins et traités. Les résultats ont montré que les larves L5
femelles présentent un poids sec de la cuticule, une teneur en protéines et en chitine supérieurs à ceux des L5 mâles. Le traitement par
l’entomopathogène M. anisopliae var acridum entraine une diminution des trois paramètres étudiés. Des perturbations histopathologiques
sont apparues au niveau de la cuticule chez les individus traités. Nous avons noté une disparition complète de l’épicuticule et une nette
diminution dans l’épaisseur de l’exocuticule et l’endocuticule.


Document joint


 
| info visites 3372108

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 06   ?

Creative Commons License