WEBREVIEW

Approche dirigée par les fourmis pour la fragmentation horizontale dans les entrepôts de données relationnels

Le sujet abordé rentre dans le contexte de l’optimisation des entrepôts de données relationnels. Il consiste à utiliser l’algorithme basé sur
les colonies de fourmis pour la sélection de la fragmentation horizontale, qui représente l’une des techniques d’optimisation non
redondantes. Le caractère NP-Complet caractérisant le problème de sélection de cette technique justifie le recours aux méthodes
approchées ou « méta heuristiques ».
A travers cet article , nous avons modélisé notre problème de sélection d’un schéma de fragmentation horizontale en utilisant l’approche
basée sur les colonies de fourmis. Les variables d’entrées sont : l’entrepôt de données non fragmenté, la charge de requêtes fréquemment
utilisées et le nombre maximal de fragments exigé par l’administrateur de l’entrepôt de données (AED). Le résultat en sortie est le schéma
de fragmentation horizontale qui minimise le coût global de la charge des requêtes. Le paramétrage approprié de dépôt de la phéromone et
l’expression significative de l’heuristique qui représente la visibilité, nous ont permis d’obtenir des résultats très satisfaisants.
L’expérimentation de notre approche en utilisant un Benchmark (APB1 dans notre cas) est un moyen important pour vérifier l’efficacité de
la méthode proposée d’une part, et de pouvoir la situer par rapport à d’autres méthodes qui existent dans ce domaine, d’autre part.


Document joint


 
| info visites 3366438

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 06   ?

Creative Commons License