WEBREVIEW

Etude préliminaire de la valorisation des boues de papeterie comme matières premières secondaires dans les mortiers de ciment Portland

Dans l’objectif de valoriser les boues de papeterie dans le BTP, cet article présente une étude expérimentale minéralogique et mécanique de l’utilisation des boues de papeterie comme substituant partiel du ciment Portland. L’amélioration de l’activité pouzzolanique de boues de papeterie est obtenue lors d’un traitement thermique par incinération à des températures allant de 650°C à 800°C, ceci afin de transformer la kaolinite présente à l’état initial en métakaolin et d’éliminer les matières organiques. Par la suite, les éprouvettes normalisées en mortier préparées avec un liant contenant 75 % de ciment et 25 % cendres de boues calcinées sont fabriquées. Les essais de compression, réalisés sur ces éprouvettes de mortier modifié par ajout de boues de papeterie incinérée montrent que ces derniers présentent une résistance relativement équivalente à un mélange de mortier standard. Néanmoins, l’immersion de tel mortier modifié dans des environnements réactifs montre une perte de résistance en compression de l’aggloméré.


 
| info visites 3366082

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 09  Suivre la vie du site Volume A   ?

Creative Commons License