WEBREVIEW

Multiplication par bouturage d’un écotype Tunisien d’Eglantier (Rosa canina L.)

L’églantier (Rosa canina L.), plante aromatique et médicinale de la famille des Rosacées, rencontre différents types de problèmes principalement ceux en rapport avec sa propagation. En effet, le taux de réussite du bouturage chez cette espèce est faible. Ainsi, le présent travail a consisté à faire une mise au point de la méthode de multiplication par bouturage de l’églantier en expérimentant 3 types de boutures (ligneuse, semi-ligneuse et herbacée) chez un écotype d’églantier poussant à l’état spontané dans la région de Zaghouan au Nord- Est de la Tunisie. Les boutures ont été incisées à la base de leurs extrémités puis trempées pendant une minute dans l’acide indole butyrique (AIB) à une concentration de 4000 ppm. Plusieurs paramètres agronomiques relatifs à la qualité de la partie racinaire et aérienne des boutures ont été suivis. Les principaux résultats ont montré que des différences notables existent entre les 3 types de boutures. Toutefois, il s’est avéré que les boutures semi-ligneuses ont présenté les meilleurs taux d’enracinement et de survie. Il a été ainsi mis en évidence que la réussite du bouturage dépend du type de bouture utilisée.


 
| info visites 3366117

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 09  Suivre la vie du site volume B   ?

Creative Commons License