WEBREVIEW

Effets de l’hypothyroïdie induite sur l’histologie et la fonction endocrine de la glande surrénale chez le rat Wistar mâle

Les hormones thyroïdiennes (HT) agissent via des récepteurs nucléaires (RT3et RT3) sur de nombreux tissus et leurs effets sur le développement de divers organes (os, muscle et cerveau) sont actuellement bien établis. L’objectif fixé à ce travail est l’étude de la répercussion d’un déficit en hormones thyroïdiennes sur la structure et l’activité de la glande surrénale. Une hypothyroïdie est induite par traitement pendant 21 jours, par un antithyroïdien de synthèse, à l’âge adulte et au cours de l’allaitement. L’activité endocrine est estimée par évaluation des taux de glucocorticoïdes totaux et la structure de la glande est analysée. L’absence d’hormones thyroïdiennes, aussi bien à la naissance qu’à l’âge adulte, a pour conséquence des variations significatives du poids corporel et des taux plasmatiques en glucocorticoïdes. Le poids absolu des surrénales diminue uniquement chez les animaux traités à la naissance. L’épaisseur moyenne de la corticosurrénale est significativement diminuée chez les rats traités à l’âge adulte. Les variations des poids corporel et glandulaire montrent que l’absence des HT entraîne un retard de la croissance corporelle et du développement de la glande. Un effet sur la stéroïdogénèse est démontré par les variations des taux plasmatiques hormonaux.


 
| info visites 3372455

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 09  Suivre la vie du site volume B   ?

Creative Commons License