WEBREVIEW

Contribution à l’évaluation de la pression pastorale dans la forêt de la Maamora. Parcours forestiers et surpâturage

La forêt de la Maamora est l’une des forêts marocaines qui connaît une dynamique régressive forestière au Maroc. Située dans l’étage bioclimatique subhumide à semi-aride, elle se trouve à la limite de l’aire de répartition naturelle du chêne liège. Cette situation géographique en marge de l’aire de distribution de cette espèce rend cette forêt particulièrement sensible. Parmi les facteurs qui menacent d’enrayer cet écosystème fragile, en plus de la sécheresse chronique et qui est devenu un phénomène structurel, le surpâturage constitue également un facteur limitant. Le présent article dresse une évaluation quantitative et qualitative de la pression pastorale exercée dans cet écosystème. Cependant, cette mutation ne peut être durable puisque la dépendance des systèmes de production vis- à- vis de cet espace forestier est très grande et ne peut être soutenue en absence de la forêt.


 
| info visites 3363224

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 10  Suivre la vie du site volume C   ?

Creative Commons License