WEBREVIEW

Influence du génotype, du type d’explant et de la balance hormonale sur la callogenèse chez le pois chiche (Cicer arietinum L.)

La callogenèse chez Cicer arietinum étant définie de nature récalcitrante, une étude est entreprise afin de déterminer les conditions favorables à une expression optimale du pouvoir callogène. Des explants d’entrenoeuds et de folioles de 4 génotypes de pois chiche, ICC 3996 C, Zouaoui, INRA 199 et Bousahla sont mis en culture sur le milieu MS (Murashige et Skoog) additionné de balances hormonales d’auxines (acide 2, 4- dichlorophenoxyacétique, acide naphtylacétique) et de cytokinine (6 benzylaminopurine). L’analyse des résultats obtenus après un mois de culture révèle l’influence des effets individuels et interactifs des trois facteurs, génotype, source de l’explant et la combinaison hormonale choisie. Le génotype Zouaoui a montré une meilleure réactivité par rapport à ICC 3996 C, INRA 199 et Bousahla. Les explants d’entrenoeuds se montrent plus callogène que les folioles. Une meilleure callogenèse est obtenue avec les milieux de culture additionnés d’auxine et de cytokinine combinées (MS7, MS14) comparé à ceux contenant seulement des hormones auxiniques (MS1, MS5, MS11).


 
| info visites 3366410

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 11  Suivre la vie du site volume B   ?

Creative Commons License