WEBREVIEW

Etude des répercussions d’un protocole de récupération rapide après chirurgie viscérale sur l’amélioration des suites opératoires

Les soins périopératoires ont bénéficié des avancées importantes issues de la recherche scientifique. Parmi elles, des techniques anesthésiques et analgésiques comme ’analgésie péridurale, des procédés de chirurgie mini-invasive et des éléments modulant la réponse physiologique au stress chirurgical ont pour but d’améliorer ces suites opératoires.
Objectif : Etudier le programme de réhabilitation accélérée après chirurgie colorectale dans le service de chirurgie digestive et de cancérologie du CHU Oran. Les objectifs secondaires : (1) Mesurer la durée du séjour post opératoire,(2)Evaluer la morbidité et le retentissement sur la qualité de vie de l’opéré, (3)Estimer la charge de travail induite au sein de l’équipe de soins.
But : Réduire la durée d’hospitalisation postopératoire après résection colique et rectale à moins de 7 jours, en appliquant certains éléments du protocole de Kehlet. Matériel & Méthodes : Les patients inclus dans notre étude prospective ont reçu des soins péri opératoires favorisant la réalimentation et la mobilisation précoces après une résection colorectale par voie ouverte. Ils devaient remplir à J-1, J-7 et J-30 un index de qualité de vie pour les maladies digestives. Le personnel du service a évalué sa charge de travail par l’intermédiaire d’un questionnaire spécifique.
Résultats : Soixante et un patients ont pu être opérés selon le protocole. La durée médiane de séjour était de 5 jours et le taux de réadmission était de 11,4%. Plus de 2/3 des patients sont sortis entre J3 et J6 sans complications. Les morbidités médicales et chirurgicales étaient respectivement de 11,5 et 31 %. La mortalité était nulle. Grâce à une analgésie efficace, 87,5 % des patients ont pu reprendre une alimentation, une mobilisation et un transit le lendemain de l’intervention. L’application de ce programme a augmenté la charge de travail de l’équipe paramédicale.
Conclusions : La réhabilitation précoce après chirurgie colorectale est faisable et sûre. Elle offre une réduction de la durée de séjour et une récupération fonctionnelle rapide au patient mais au prix d’efforts multidisciplinaires et d’une réorganisation des soins dans le service.


Document joint


 
| info visites 3366167

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sciences médicales  Suivre la vie du site La Revue Médicale de l’HMRUO  Suivre la vie du site Numéro 02   ?

Creative Commons License