WEBREVIEW

Intérêt de L’Electrorétinographie Multifocale dans le Suivi des Patients Traités par « L’hydroxychloroquine »

L’hydroxychloroquine (Plaquenil*), est un antipaludéen de synthèse(APS) largement utilisé dans le traitement des maladies systémiques chroniques (Lupus,Gougerot,Polyarthrite rhumatoide). Elle comporte un risque detoxicité rétinienne bilatérale et irreversible,le suivi ophtalmologique des patients sous APS est d’une importance majeur, dans ce contexte, l’utilisation de l’électrorétinogramme multifocal (ERG M) a été déjà rapporté. Nous avons voulu évaluer la capacité de cet examen à reconnaitre des signes très précoces de toxicité rétinienne. Notre étude porte sur l’analyse de l’ERG M de 48 patients sous Hydroxychloroquine depuis au moins 5 ans correspondant à 95 yeux, recrutés entre Janvier 2007 et Décembre 2010, qui présentaient un examen ophtalmologique clinique et paraclinique dans les normes. Nos résultats montrent que chez les 48 patients recevant un traitement d’Hydroxychloroquine15 d’entre eux (30,5%) soit (29yeux) leur ERG multifocal était perturbé avec une diminution significative des amplitudes contre 4,16% des yeux à L’ERG global et 16,6% au champ visuel central.
Conclusion : Notre étude, semble confirmer que l’ERG multifocal est nouvel outil particulièrement efficace dans le diagnostic précoce des intoxications rétiniennes aux antipaludéens de synthèse. D’où l’intérêt de l’inclure systématiquement dans le protocole de surveillance des patients à risque.


Document joint


 
| info visites 3366167

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sciences médicales  Suivre la vie du site La Revue Médicale de l’HMRUO  Suivre la vie du site Numéro 02   ?

Creative Commons License