WEBREVIEW

Le Mouvement moderne de l’achitecture:Naissance et declin du concept de l’architecture autonome

Les architectes visionnaires de la fin du 18ème siècle vont « mettre en pièces la cité baroque », cassant l’enchaînement traditionnel pour créer des bâtiments « autonomes », rationalisés, constructions normalisées et économiques qui aboutira à la notion de « bâtiment-type ». La révolution industrielle du 19ème siècle va entraîner des bouleversements importants de part la mise au point de nouveaux procédés techniques (préfabrication, standardisation). Le 19ème siècle est témoin aussi de l’apparition de l’utopie en tant que remède aux villes surpeuplées. Ainsi, ces concepts vont être les éléments constitutifs du Mouvement Moderne de l’architecture au 20ème siècle. Pendant plusieurs décennies, les architectes modernes du 20ème siècle, vont entreprendre jusqu’au bout les idées des visionnaires du 18ème siècle, des constructeurs et des utopistes du 19ème siècle. Au début des années 1960, l’uniformité, l’homogénéisation et la monofonctionnalisation de l’urbanisme et de l’architecture moderne va induire le déclin de l’architecture et de l’urbanisme moderne.


Document joint


 
| info visites 3366732

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Numéro 12   ?

Creative Commons License