WEBREVIEW

L’effet de la géométrie urbaine sur l’écoulement du vent et la ventilation naturelle extérieure

Le vent est l’un des facteurs qui déterminent le succès ou l’échec d’un espace public. Comme il représente un élément assez perceptible du microclimat urbain, il exerce une grande influence sur le confort thermique. Il peut être une source de ventilation en été, ou une source de nuisances en hiver. L’intérêt de cette étude est de mettre en évidence l’effet de la géométrie urbaine sur l’écoulement du vent et la ventilation naturelle extérieure dans la ville de Jijel. Une campagne de mesures in situ a été menée, pendant laquelle la température de l’air, l’humidité relative et la vitesse du vent ont été enregistrées simultanément pour deux cas d’étude différemment situés, à géométries distinctes, durant les périodes hivernale et estivale. Les résultats montrent que la géométrie du plan de masse et la disposition des formes bâties sur celui-ci détermine et modélise l’écoulement du vent. Pour le climat humide de Jijel et son régime des vents, une géométrie éclatée du plan de masse est à déconseiller pour un site en altitude. En revanche, elle sera de mise pour les zones situées à basse altitude. Le logiciel ‘envi-met 3.1 beta 4’ nous a permis d’effectuer une simulation numérique et de vérifier les résultats obtenus par la campagne de mesures. Grâce à l’élaboration de divers scénarii et à l’interprétation des résultats, nous sommes à même d’affirmer que l’arrangement des constructions sur le plan de masse a une influence directe sur l’écoulement du vent.


 
| info visites 3374668

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site volume 15  Suivre la vie du site Numéro 04   ?

Creative Commons License