WEBREVIEW

Controle des centres F+ dans les couches minces d’oxyde de zinc

Dans cette étude, l’importance a été donnée à la variation de la luminescence verte dans les couches minces d’oxyde de zinc (ZnO) en fonction du traitement ultérieur dans une atmosphère d’hydrogène. Le défaut responsable de la luminescence verte dans ZnO est la lacune oxygène ( ) sous la forme de centres F+. Il est établi que la concentration des lacunes peut être régulée à la limite de l’ordre deux pour des températures ne dépassant pas 980 K. Au-delà de cette température, se crée un autre type de défaut dans les couches de ZnO, qui est le zinc interstitiel.


Document joint


 
| info visites 3367421

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Numéro 14   ?

Creative Commons License