WEBREVIEW

Couches minces photoconductrice de WSe2 obtenues par réaction entre constituants en présence d`un fine couche de nickel

Des couches minces photoconductrices de Wse2 ont été obtenues par la technique des feuillets superposés de tungstène (w) et de sélénium (Se),dite aussi rédaction à l’état solide entre constituants, sur une fine couche de nickel déposés au préalable sur du mica. La structure est soumise à un traitement thermique à 1093 K pendant une demi -heure sous flux d’argon. A l’issue des premières caractérisation de diffraction de rayons X, les couche obtenues étaient sélénium. Les couches en fin d’ élaboration, cristallisent dans la structure attendue du 2H-MoS2 ,avec une meilleur texturation et une orientation préférentielle des cristallites à ce que leur axe c soit perpendiculaire au plan du substrat. Ces couche ont été caractérisées ensuite par microscopie électronique à balayage microsonde électronique ,spectroscopie de photoélectrons (XPS), ainsi que par mesure de conductivité et de photoconductivité. La conductivité à température ambiante ,le photocourant mesuré de 0,1µA.


Document joint


 
| info visites 3372672

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 01  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License