WEBREVIEW

Optical Properties of Microcrystalline Thin Film Solar Cells

Les cellules solaires en silicium microcrystallin basés sur les séquences de couches pin et nip exigent un piégeage effectif de lumière dans le proche infrarouge pour augmenter la réponse spectrale des grandes longueurs d’onde. A cet effet, l’effet de la rugosité de l’interface sur les propriétés optiques des cellules solaires en microcristallin pin et nip est étudié. Basée sur une analyse détaillée des propriétés de diffusion des substrats texturés, la performance du système de cellules solaires réalisées par la méthode de déposition en phase vapeur augmentée par plasma est discutée. La rugosité des substrats est contrôlée par décapage de la couche de ZnO ; ce qui engendre une valeur quadratique moyenne de la rugosité δrms entre 10 et 150 nm. Les diodes Pin déposées sur substrats ayant une rugosité supérieure à 40 nm présentent de similaires réponses au rouge, bien que les propriétés du voile atmosphérique et de l’angle de résolution de diffusion des substrats différent d’une manière significative. Il a aussi été trouvé que le piégeage de la lumière dans les structures nip est moins effectif que dans les structures pin.


 
| info visites 3366732

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 03  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License