WEBREVIEW

Comparison of Sediment Yield in Two Catchments, Northeast Algeria

Le présent travail compare les débits solides dans les bassins versants de Saf Saf (322 km2) et de Kébir Ouest (1130 km2) en vue de cerner les différentes modalités de transport des sédiments et les paramètres qui les conditionnent. Le transport des sédiments en suspension a été calculé à partir des prélèvements effectués dans les crues d’une part, et estimés, pour combler les séries ayant un nombre faible de lacunes, à travers une régression des débits et des concentrations de la crue. Ces deux résultats précédents ont servi à confectionner une courbe d’étalonnage des sédiments sui vant la méthode des classes de débits pour évaluer les concentrations des crues n’ayant pas de prélèvements.
Le débit solide moyen annuel pendant les périodes de crues sur une durée de 22 ans (1975/76-1996/97) était de 461 T km-2 dans le bassin versant de Saf Saf et 247 T km-2 dans le bassin de Kébir Ouest. Bien que le bassin versant de Saf Saf avait de faibles précipitations et écoulements de surface, l’érosion était plus élevée. Le débit solide élevé durant les saisons hivernales et printanières du bassin versant de Saf Saf pourrait être expliqué par un taux faible de recouvrement végétal des versants et des cultures sur des sols marno-limoneux - argileux en pentes dépassant 12%. Les impacts négatifs de cette forte mobilité des sédiments sont directement ressentis dans le barrage de Zardézas qui collecte les écoulements du bassin versant de Saf Saf et qui, par conséquent, a vu sa capacité se réduire.
Pour les crues à grandes amplitudes pendant l’hiver et le printemps, l’oued Saf Saf présente des graphes en pic très accentuées des débits et des concentrations ce qui implique un fort approvisionnement en sédiments à cause de la végétation clairsemée. En revanche, l’oued Kébir Ouest présente des graphes plus larges et comparativement des concentrations faibles.


 
| info visites 3363542

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Géographie  Suivre la vie du site Bulletin des Sciences Géographiques  Suivre la vie du site Numéro 16   ?

Creative Commons License