WEBREVIEW

Estimation des pertes d’énergie à l’entrée des onduleurs d’une installation photovoltaïque raccordée au réseau

Ce travail présente une estimation des pertes d’énergie à l’entrée des onduleurs lorsque l’éclairement est très
fort, aux environs de midi. Les onduleurs font partie d’une installation photovoltaïque raccordée au réseau électrique,
laquelle utilise des modules au silicium monocristallin de 100 Wc et onduleurs de 1100 W à la sortie. Cette installation a
été divisée en trois sous-systèmes où chacun d’eux a une puissance différente, ce qui a permis de faire des analyses entre
eux. Des corrélations ont été rencontrées en effectuant une série de mesures électriques sur une année. Les résultats
obtenus ont montré que les pertes énergétiques sont plus élevées à midi dans deux sous-systèmes seulement, suivant les
puissances installées. Le troisième sous-système n’en a pas présenté, même à midi. Il est donc important de savoir que les
corrélations qui sont présentées ici s’appliquent à des cas spécifiques ou dans d’autre installation similaire à celle-ci. De
toute façon, la méthodologie utilisée ci-après peut être modifiée en fonction du lieu d’implantation, la puissance du champ
de modules et des onduleurs, pour aider à d’autres dimensionnements de systèmes photovoltaïques raccordés au réseau.


Document joint


 
| info visites 3372962

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 09  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License