WEBREVIEW

Lipomyelomeningocele associe à un membre Surnumeraire. A propos d’un cas

La lipomyéloméningocèle fait partie des dysraphies spinales fermées (DSF), pouvant ou non s’accompagner de signes neurologiques qui dictent la conduite thérapeutique.
Nous rapportons le cas d’une fillette de 04 ans qui présente une lipomyéloméningocèle sans signes neurologiques mais qui a la particularité exceptionnelle d’être associée a un membre surnuméraire.
Cette patiente a été opérée dans un but esthétique d’abord, mais aussi dans le but d’atténuer les conséquences psychologiques pouvant retentir sur l’enfant.


 
| info visites 3364452

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sciences médicales  Suivre la vie du site Journal de Neurochirurgie  Suivre la vie du site Numéro 03   ?

Creative Commons License