WEBREVIEW

Stéganographie : sécurité par dissimulation

Pour pouvoir communiquer de façon secrète, il faut d’abord pouvoir communiquer tout simplement. On attachera à des messages anodins, un message secret. Afin de décoder ce message, le correspondant doit connaître un secret et/ou la technique pour déchiffrer et extraire ce message. Il est évident que ce message caché peut être lui-même codé et/ou signé en utilisant des méthodes cryptographiques.
La stéganographie étudie les techniques pour communiquer de l’information de façon cachée. L’adjectif caché ne signifie pas ici que l’information est visible mais codée, il s’agit alors de cryptographie. Ici, il signifie que la présence de l’information n’est pas perceptible parce qu’enfouie dans une autre information.
L’objectif de ce travail est d’introduire cette famille de sécurité par dissimulation.


Document joint


 
| info visites 3364200

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informatique, science de l’information et bibliothéconomie  Suivre la vie du site RIST  Suivre la vie du site Volume 16  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License