WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > Revue des Energies Renouvelables > Volume 10 > Volume 10

Volume 10

Articles de cette rubrique


Design of a neural network control scheme for the maximum power point tracking (MPPT)

This paper proposes a control method for the maximum power point tracking (MPPT) of
a photovoltaic system and this with the aim of increasing the output power of a photovoltaic system.
An electronic controller is built-in between the photovoltaic generator and the load, whose principal
role is the permanent monitoring of the maximum power point of the PV generator commonly called
MPPT (Maximum Power Point Tracking) and that in general by acting on a DC-DC converter
device. The contribution of this paper resides at the level DC converter device. The contribution of
this paper resides at the level of the electric output of the converter, which can be estimated thru
three state variables, which are the solar insolation, the temperature of the junction and information
on the dynamics of the charging voltage if it exists.



Integral screen printed solar cells panel

This paper summarizes our activities in the field of process technologies for the
fabrication of photovoltaic devices. The study is strongly focused on the integral screen printing
technique for the fabrication of single crystal solar cells, using standard equipments available in our
laboratory. The challenging aim of this survey is to attain encouraging results with very modest
means. Knowing that any problem coming unexpectedly with the cell structure may influence more
than one electrical parameter and as the process consists on several steps ; we will stop at each stage
and discuss the factors, which affect it. In pursuit of this goal a doping phosphorus1, a back contact
silver-aluminium2, a front side silver3 and an anti reflective coating4 commercial pastes are printed
and fired. The 36 fully screen printed solar cells connected in series offer a module with power
output of 31 Watts5 and 11 % as efficiency.



Système éolien pour l’alimentation d’une charge à usage domestique

Afin de trouver une source d’énergie qui permettra de remplacer les sources d’énergies
conventionnelles, les secteurs concernés ont eu recours aux différentes ressources dont l’énergie
solaire, l’énergie éolienne, l’hydrogène, etc. L’utilisation de l’énergie éolienne se justifie non
seulement au point de vue environnemental, mais également au point de vue économique. Ainsi,
l’installation de systèmes éoliens de forte puissance permet de réduire la dépendance des
communautés isolées qui sont souvent alimentées en électricité par des génératrices diesel, qui sont
coûteuses et produisent des gaz à effet de serre. A cet effet, dans notre travail nous avons choisi un
système éolien destiné à alimenter une charge à usage domestique située sur différentes zones
climatiques algériennes et pouvoir satisfaire aux besoins avec une certaine garantie en matière
d’autonomie.



Modélisation et simulation numérique des transferts fluidique et thermique dans le canal et couches cathodiques d’une PEMFC

A l’issue de cette étude, des phénomènes ayant lieu lors du fonctionnement d’une pile à
combustible à membrane échangeuse de protons (PEMFC) ont pu être analysés. Un modèle,
bidimensionnel transitoire de l’écoulement de gaz, et de transfert de chaleur dans la partie
cathodique : canal, couche de diffusion, et couche de catalyseur, est présenté. Une approche
bidimensionnelle a été choisie selon deux plans, longitudinal (P1) et transversal (P2). Les équations
de conservation utilisées sont l’équation de continuité, l’équation de mouvement, et l’équation
d’énergie. Ces équations ont été résolues numériquement en utilisant la méthode des volumes finis,
sous un programme informatique (Fortran) développé localement. L’objectif de ce travail est
l’obtention des profils et champs de vitesse des gaz dans le canal, la couche de diffusion (GDL) et la
couche de catalyseur, ainsi que le profil et champ de température. On s’est intéressé à l’étude de
l’effet des paramètres, perméabilité et nombre de Reynolds, sur l’écoulement, et l’effet des
paramètres, perméabilité et la surtension cathodique sur les profils de température.



La formation de conseillers en maîtrise d’énergie et protection de l’environnement à l’université de Batna : Exemple d’un audit énergétique dans le secteur des matériaux de construction

L’Université de Batna, en collaboration avec la Sonelgaz, l’Université Technique ‘TU’ Berlin et la GTZ, a formé durant la période 1999 - 2006, 108 conseillers en Maîtrise d’Energie et Protection de l’Environnement. Dans cet article, nous présentons les objectifs et le contenu de ce programme de formation. Il sera également présenté les résultats partiels du bilan de cette formation, qui seront illustrés par la description du déroulement d’un audit énergétique en milieu industriel. Le secteur ciblé est celui des matériaux de construction, unité liège de Jijel. Ce choix est motivé par l’importance des produits isolants, utilisés dans la réduction des consommations d’énergie et des émissions des polluants dans le secteur de l’habitat et de la construction. L’audit énergétique permet d’identifier le potentiel d’économie d’énergie et également de proposer l’utilisation des énergies renouvelables comme solutions de substitution aux systèmes énergétiques moins efficaces.



Etude par simulation numérique des caractéristiques d’une flamme de diffusion turbulente avec co-courant d’air d’un mélange de CH4 - H2

Ce travail est consacré à la mise en évidence par simulation numérique des caractéristiques d’une flamme de diffusion turbulente avec co-courant d’air de méthane enrichie avec de l’hydrogène. La configuration adoptée est constituée d’un mélange de méthane et d’hydrogène dilué dans de l’azote. Elle est caractérisée par des rapports de densité et de vitesses élevés à l’injection. Pour les calculs, la turbulence est modélisée avec l’approche RSM (Reynolds Stress Model) et l’interaction chimie turbulence est représentée par le modèle EDC (Eddy Dissipation Concept). Les caractéristiques de la flamme (longueur, épaisseur, maximum de température, quantités de CO et CO2 produites) sont prédites avec une bonne précision. Dans la première section radiale de la zone proche de l’injection, les maximums de température et de la fraction massique de H2O sont calculés correctement. Par ailleurs, du fait de la présence de forts gradients de densité et de vitesses à l’injection, l’entraînement est sous-estimé et l’épanouissement radial des profils de température et des espèces chimiques est surestimé. Dans les autres sections, les résultats sont en bon accord avec les mesures.



Les potentialités d’exploitation d’hydrogène solaire en Algérie dans un cadre euro - maghrébin Partie І : Phase d’étude d’opportunité et de faisabilité

Lors de la 16ème Conférence Mondiale de l’Hydrogène Energie qui a lieu à Lyon (France) du 13 au 16 juin 2006, un grand projet d’avenir est né. Il s’agit de la production et l’exportation de l’hydrogène solaire dans un cadre euro-maghrébin. Ce projet a été proposé dans la Déclaration d’Alger sur l’Hydrogène d’origine renouvelable en 2005. Le présent article expose une première phase sur l’étude des potentialités, la faisabilité du projet, ainsi que les éléments fondamentaux pour un encadrement scientifique et technique de ce grand projet.



Single layer drying behaviour of grenade peel in a forced convective solar dryer

Solar drying experiments in thin layer of grenade peel were conducted in forced convection solar dryer consisting of a solar air collector, an auxiliary heater and a drying cabinet. Moreover, grenade peel is sufficiently dried in the ranges of 32 °C to 36 °C of ambient air temperature, 45 to 70 °C of drying air temperature, 32 to 53 % of relative humidity, 0.028 to 0.056 m3s-1 of drying air flow rate and 200 to 950 W/m2 of daily solar radiation. The experimental drying curves show only the falling drying rate period. The main factor in controlling the drying rate was the drying air temperature. The drying rate equation is determined empirically from the characteristic drying curve. Twelve mathematical models were tested to fit the experimental data. The Midilli-Kucuk model was found to satisfactorily describe the solar drying curves.



Modélisation d’un système de stockage intégré dans un système hybride (PV / Eolien / Diesel)

Ce travail a pour but l’étude de simulation du fonctionnement physique d’un accumulateur électrochimique intégré dans un système hybride sur le site du CRAER, en utilisant le logiciel Matlab à partir de modèles mathématiques. Nous avons déterminé l’influence de différents paramètres sur le fonctionnement du système de stockage, en particulier la température, pour un transfert optimal de l’énergie produite vers les charges. Le modèle utilisé permet de reconstituer correctement l’état de charge et de décharge du système de stockage. Par ailleurs, l’intérêt de cette modélisation est de mettre en évidence l’aspect de la gestion optimale des diverses conversions énergétiques, du point de vue processus physico - chimique.



Simulation de la température de sortie de l’eau dans un capteur solaire cylindro-parabolique dans le site de Biskra

Dans cette étude, on s’intéresse à la simulation de la température de sortie de l’eau dans un capteur solaire à eau avec effet de concentration de type cylindro-parabolique. Pour étudier le phénomène de chauffage de l’eau, deux parties essentielles sont traitées : la première partie est consacrée à la simulation du flux solaire incident dans un plan incliné qui correspond à la latitude du lieu considéré. La deuxième partie est réservée à l’étude des échanges thermiques dans le tube absorbeur du capteur pour déterminer la température de sortie du fluide caloporteur qui est l’eau dans notre cas. Le concentrateur solaire cylindro-parabolique contient un tube circulaire ‘absorbeur’ en cuivre avec une couche sélective convenable, et il est entouré par une enveloppe en verre concentrique situé le long de la ligne focale d’un réflecteur cylindro-parabolique. Un modèle mathématique a été établi pour contrôler la température de sortie du fluide ainsi que les températures de l’absorbeur et de la vitre. La simulation du processus est effectuée heure par heure du lever du soleil jusqu’au coucher. Un écart de température considérable est mis en évidence entre l’entrée et la sortie du capteur pour les jours du test étudiés. Les résultats obtenus montrent clairement que les températures de sorties varient en fonction du flux solaire incident et des conditions climatiques environnantes.



| info visites 3525364

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 10   ?

Creative Commons License