WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > Revue des Energies Renouvelables > volume 15 > Numéro 04 > Numéro 04

Numéro 04

Articles de cette rubrique


L’effet de la géométrie urbaine sur l’écoulement du vent et la ventilation naturelle extérieure

Le vent est l’un des facteurs qui déterminent le succès ou l’échec d’un espace public. Comme il représente un élément assez perceptible du microclimat urbain, il exerce une grande influence sur le confort thermique. Il peut être une source de ventilation en été, ou une source de nuisances en hiver. L’intérêt de cette étude est de mettre en évidence l’effet de la géométrie urbaine sur l’écoulement du vent et la ventilation naturelle extérieure dans la ville de Jijel. Une campagne de mesures in situ a été menée, pendant laquelle la température de l’air, l’humidité relative et la vitesse du vent ont été enregistrées simultanément pour deux cas d’étude différemment situés, à géométries distinctes, durant les périodes hivernale et estivale. Les résultats montrent que la géométrie du plan de masse et la disposition des formes bâties sur celui-ci détermine et modélise l’écoulement du vent. Pour le climat humide de Jijel et son régime des vents, une géométrie éclatée du plan de masse est à déconseiller pour un site en altitude. En revanche, elle sera de mise pour les zones situées à basse altitude. Le logiciel ‘envi-met 3.1 beta 4’ nous a permis d’effectuer une simulation numérique et de vérifier les résultats obtenus par la campagne de mesures. Grâce à l’élaboration de divers scénarii et à l’interprétation des résultats, nous sommes à même d’affirmer que l’arrangement des constructions sur le plan de masse a une influence directe sur l’écoulement du vent.



Study and simulation of concentrating irradiance in box solar cooker with tracking reflectors

Dans ce travail, une conception d’un cuiseur solaire avec réflecteurs à miroir a été étudiée pour deux modes de suivi. Les performances de ce cuiseur sont analysées par simulation de l’énergie recueillie sur l’absorbeur. La boîte de l’appareil de cuisson reçoit le rayonnement solaire à la fois directement et par réflexion à partir des réflecteurs miroirs. Les miroirs plans de réflectivité optique élevée permettent au suivi du soleil dans la direction Nord-Sud (pour le suivi en latitude), ainsi que dans la direction Est-Ouest (pour le suivi au cours de la journée) en déplaçant ces réflecteurs à des angles précis. L’ajout des réflecteurs améliore les performances du cuiseur, ce qui est intéressant, en particulier en hiver, où l’élévation du soleil est relativement faible. La combinaison des réflecteurs à miroir, Nord-Sud et Est-Ouest, est favorable pour collecter le plus d’énergie. Le cuiseur est fonctionnel au cours de la journée et pour toute l’année.



Simulation of a clear sky satellite image in water vapor and infrared satellite M.S.G channel’s

Les modèles de transfert radiatif sont d’importants outils pour la communauté scientifique. Ces modèles simulent les processus du transfert radiatif de l’atmosphère à une longueur d’onde donnée ou à une région spectrale pour un ensemble donné de conditions de surface de l’atmosphère. Il est utilisé pour la simulation des radiances et des températures de brillance de divers capteurs satellitaires. Le modèle RTTOV est synonyme de ‘Transfert Radiatif pour le Sondeur Opérationnel Vertical Tiros’ et renvoie à des algorithmes de calcul efficaces, qui ont été développés par Eumetsat dans le cadre du SAF, afin de répondre aux exigences du système d’assimilation de données opérationnelles. Le but de notre travail est de permettre une simulation de l’image infrarouge du satellite MSG2, par le modèle RTTOV, à partir des profils de température et d’humidité résultant d’un modèle de prévision météo. Les résultats sont satisfaisants. L’évaluation de ces résultats, a montré que le modèle RTTOV est efficace pour les canaux de vapeur d’eau, même s’il semble très peu efficace pour le reste des canaux



Reflection optimization of a multicrystalline solar cell embedded in a photovoltaic module

Dans cet article, il est étudié la réflexion de la surface d’un module photovoltaïque. Une couche antireflet à base de nitrure de silicium SiNx est déposée par la technique PECVD et est optimisée pour la surface de la cellule solaire. Cependant, l’encapsulation de la cellule solaire dans un module modifie la réflexion totale de l’ensemble de la structure Verre/EVA/SiNx/Silicium. Par conséquent, une optimisation de la réflexion est nécessaire pour obtenir une bonne réponse électrique du module. A cet effet, nous avons procédé à la caractérisation étape par étape des constantes optiques de chaque élément constituant la structure : la couche antireflet SiNx, la couche d’EVA et le verre. Nous avons élaboré une structure spécifique pour obtenir les paramètres n et d de chaque élément. Nous avons mesuré la réflexion totale dans le spectre UV-VIS-PIR. Les courbes de réflexion de l’EVA et du verre présentent une forme plane entre 350 et 1100nm. Les réflexions moyennes respectives de 8.2 % et 7.8 % indiquent que que les deux milieux EVA et Verre sont quasi-similaires. Alors que l’ensemble de la structure Verre/EVA/SiNx/Silicium présente une allure de la courbe de réflexion similaire à celle de la couche de SiNx et indique un minimum de réflexion autour de 600 nm (5.1 % et 2.3 % respectivement). Après simulation des paramètres optiques des couches, nous avons optimisé à nouveau la réflexion de la structure pour qu’elle soit minimale. Ce calcul nous indique que les valeurs optimales de la couche de SiNx sont : n = 2.4 et d = 69.18. Ces valeurs donnent un minimum de la réflexion autour de 0.16 % à la longueur d’onde 614 nm



Etat de l’art sur les réseaux de neurones artificiels appliqués à l’estimation du rayonnement solaire

Il est inconcevable de dimensionner, de concevoir et de modéliser un système énergétique solaire sans avoir accès aux données météorologiques et plus particulièrement solaires du site d’implantation. Ces données sont souvent peu disponibles et il est important de disposer de méthodes efficaces pour les estimer. C’est l’objet de cet article qui fait une synthèse chronologique des dernières études relatives à l’utilisation des Réseaux de Neurones Artificiels (RNA) appliqués à l’estimation du potentiel énergétique solaire



| info visites 3815721

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site volume 15  Suivre la vie du site Numéro 04   ?

Creative Commons License